Higelin "je ne peux plus dire je t'aime"

Publié le par tristesse

Dédicace à  mon ami, mon compagnon de presque toujours

 

Je sais que tu me trompes,

Je sais qu'elle est plus jeune, plus belle

Qu'auprès d'elle, tu retrouves l'Hardeur de tes vingt ans

La passion sensuelle et débordante, les soupirs

La magie des mots murmurés au creux de l'oreiller

Le souffle tendre sur la nuque, les jeux de bouches

La chaleur d'une main qui prolonge la caresse jusqu'à l'extase

Cette drôle de boule dans l'estomac, ce chatouillis dans le coeur

Le plaisir de l'attente, la torture de l'impatience

Les rôles dramatiques qui finissent dans un rire,

Puis l'interminable séparation qui prépare la prochaine union

Le regard perdu dans le vide, la frustration pour un plaisir plus puissant

Tu vois, je connais tout ça

Je t'envie de le ressentir à nouveau

Et si la jalousie ne vient pas me mordre de son venin perfide

C'est parce que malheureusement, depuis quelques années

J'ai cessé de t'aimer.

Je te dédie donc ces quelques mots et cette chanson.

Et surtout, surtout, ne me reviens pas...

 

 

Publié dans En avant la musique !

Commenter cet article