C'est la fête des voisins (part 2)

Publié le par tristesse

Depuis le mois de mai, j'avais ignoré volontairement ma voisine de pallier Germaine, suite à sa pénible pseudo aventure avec Antoine.

Ce week end,  invité (obligée) d'une petite fête donnée par cette chère et vaillante Germaine pour ses 60 ans, je me retrouve stupéfaite  face à un type qu'elle me présente fièrement comme étant son petit ami.

Le gars est plutôt mignon mais il me parait tout de même largement plus jeune que notre héroïne du jour.

Comme je suis une femme et donc que je ne pense pas à mal (formatage quand tu nous tient !), je laisse couler mes doutes dans le bonheur de cette nouvelle.

Je me dis tout de même qu'un torrent d'eau a coulé sous les ponts en l'espace de quelques mois et je suis drôlement surprise du résultat.

Je ne vais pas au bout de mes surprises en apercevant assis sagement à côté de Marc ( l'amoureux de Germaine), Antoine et Marthe !

Vous savez, grâce au lien en début de texte, qui est qui et pourquoi. Si vous l'ignorez encore, je vous invite à vous plonger dans l'univers fantastique du bon voisinage (toujours avec ce même lien).

Je retrouve donc le trio infernal ainsi que d'autres convives autour d'une table bien garnie d'apéros divers,  dans un état d'ébriété avancé (sauf Antoine qui ne bois pas et l'amoureux dont la sobriété m'interpelle quand j'y repense aujourd'hui).

Germaine rayonnante de bonheur, d'une part parce qu'elle est déjà bien allumée par l'alcool, d'autre part parce qu'elle est heureuse de la présence de tous ses amis et encore plus d'avoir trouvé un homme aussi jeune et beau qui veuille bien d'elle, passe son temps à nous embrasser et à nous caresser.

N'y tenant plus au bout de quelques minutes, elle me prend à part  afin de me raconter ses périples sentimentaux (qui ne sont plus des déboires) et me demander mon avis sur son petit ami.

Elle m'apprend qu'il a 45 ans, qu'il vient du sud, qu'ils se sont rencontrés il y a tros mois par l'intermédiaire d'une amie commune, qu'ils dorment ensembles mais ne couchent pas car c'est trop tôt...

Question : qui ne veut pas passer à l'acte : elle ou lui ?

Je lui répond que son copain est canon, qu'elle en profite pour s'éclater tant qu'elle peu, et que ironiquement, sa meilleure amie Marthe est aujourd'hui célibataire (chose qui ne lui est pas arrivé depuis son 14ème printemps).

Germaine me rétorque avec force que cette fois, la croqueuse d'homme ne lui piquera pas le sien (il me semble déceler comme une légère rancune... :), puis folle de joie, elle retourne à sa petite sauterie.

Du coin de l'oeil, je surveille tout de même cet extra terrestre qu'est Marc.

Il prend soin de Germaine comme d'une mère avec qui il aurait des rapports incestueux (oh  Tess ! C'est vraiment très triste de balancer des horreurs pareilles ! )

Il est prévenant, sobre (mais ça je l'ai déjà dis), réservé, distant avec les autres femmes, reste toujours très près de Germaine que cette situation porte aux anges.

J'ignorais que de leur côté, les hommes de la fête et voisins de Germaine, avaient vite fait de cataloguer ce nouveau venu dans la race des gigolos et faisaient déjà des pronostics sur sa façon de soulager notre naïve vieille fille de ses maigres revenus.

Je m'inquiète d'entendre ce genre de réaction unanime de la part des hommes et je me dis que s'ils sont tous beurrés dans le même moule, j'ai effectivement du soucis à me faire pour le bonheur de Germaine.

Il va falloir que je me penche sérieusement sur la question...

PS : Ne vous inquiétez pas, évidemment je vous tiens au courant !

affiche_Gigolo_a_tout_prix_1999_1.jpg

Publié dans coup de coeur

Commenter cet article