anal fa bête

Publié le par tristesse

Nous conjugons au présent le verbe aimer

Hier ni n'existe, ni n'importe demain

Seuls comptes ces instants torrides partagés

Amants libre du temps, de l'espace et de la causalité

Nous voyagons sans papier entre douleurs et plaisirs

Au gré de tes fantasmes tortueux, de mes envies dévoilées

Immergés dans un océan d'absolue sensualité

Entre dons et pardons, nous nous offrons l'un à l'autre

Jouissants de nos travers, toi fétichiste pervers

Et moi, souriante âme tourmentée

Tu exerces sur moi tes talents de chef d'orchestre

Tu joues avec mon corps comme si j'étais une poupée

J'éveille en toi l'animal fougueux qui cohabite

au rythme de nos sarabandes passionnées

Amant, continuons sur cette lancée, je suis ton fa, tu es ma bête

Ensemble bravons les interdits, restons libres et libérés

 

 

Publié dans sensualité

Commenter cet article